En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Texte à méditer :  Seven oui mais, Linux Mint 7 (seven) Gloria bien sûr...  
Vous êtes ici :   Accueil » La musique dématérialisée avec Daphile
 
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Radios
Pratique
Présentation de Linux
Matériel testé sous GNU/Linux
Mémo Linux
Visites

 424453 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://linopen.free.fr/data/fr-articles.xml

daphile_new2.jpg

Lisant tout et n'importe quoi sur la toile, j'ai décidé d'écrire cet article afin de chasser quelques idées reçues, de montrer que matériel informatique, musique dématérialisée, et système bien conçu comme Daphile, peuvent donner du plaisir à écouter la musique dématérialisée.

Commençons par le début, à l'origine de Daphile, un finlandais nommé Kimmo Taskinen, diplômé d'un master de Sciences en Génie Electrique. Il crée ce système basé sur GNU/Linux. L'ultime but de Daphile est la reproduction de la musique dématérialisée et uniquement cela.

Les plus anciennes versions remontent à Mars 2014. Depuis cette date, des mises à jour se sont succédées afin de l'améliorer encore et toujours, telle une quête du graal dans la qualité de retranscription de la musique pour ce créateur.

Les puristes vont fuir en entendant dire, écouter la musique à l'aide d'un ordinateur comme source. Une fois l'installation faite, ce n'est plus vraiment un ordinateur auquel nous avons affaire. Hormis le boitier, plus d'écran, de souris, ni de clavier et les composants internes au boitier inutilisés sont désactivés( bus graphique, usb non utilisé, ...). 

J'ai même poussé plus loin la désactivation via le BIOS, en désactivant les ports parallèles, série, firewire, la carte son (car j'utilise un dac plus qualitatif). C'est un système basé sur GNU/Linux, mais rien à voir avec une distribution standard, n'espérez pas pouvoir surfer sur internet via un navigateur, utiliser un traitement de texte ou imprimer un document avec Daphile. Il ne peut servir à cela.

Ce n'est pas un énième logiciel pour telle ou telle plateforme, tournant sur un système engorgé de processus gavant la mémoire en tâche de fond et nourri de couches logicielles filtrant, optimisant, valorisant, et plus encore pour finalement ruiner la qualité sonore en diffusant de l'audio aseptisé.

Daphile est à la fois le système de votre machine et le logiciel vous permettant d'envoyer vos fichiers musicaux de façon optimale à votre dac. Tout est pensé pour la musique, exit les composants et processus inutiles.

L'allumage et l'extinction peuvent se faire comme tout matériel hifi, d'un simple appui sur le bouton ON/OFF. Le démarrage est rapide, moins d'une minute suffit au système pour démarrer et pour profiter de vos titres préférés.

C'est un lecteur réseau, pilotable à partir d'une interface web ou une appli sur n'importe quel ordi, tablette ou smartphone connectés sur le même réseau (oui, les interfaces ne sont peut-être pas aussi jolies que sur d'autres, mais n'est-ce pas la qualité audio qui prime avant tout? l'aspect graphique, on s'en moque en fait (c'est juste mon avis) .

Je l'utilise sur des pc non destinés au départ à ce genre d'application et sans modification matériel, hormis la désactivation des éléments déjà énoncés plus haut. On peut pousser plus loin l'optimisation par une alimentation plus audiophile, un pc fanless (sans ventilateur), les résultats déjà très convaincants, m'ont permis de ne pas m'y orienter pour l'instant.

Vous pouvez vous faire une idée de ses performances en l'essayant sur un viel ordi, remisé au placard et sorti pour l'occasion. Un bon dac relié en usb, des fichiers de qualité.

Nous sommes loin des usines à gaz à base de système Windows ou autre, Daphile est un système d'exploitation à part entière dédiée à la musique, uniquement la musique et il le fait bien. Stable, avec possibilité de réglage fin, qui s'améliore de version en version.

Pas très compliqué à installer, la configuration demande peu de réglages, une adresse ip, une adresse de stockage de votre musique, puis les réglages d'accès à vos abonnements aux serveurs de streaming le cas échéant, la plupart des dac reconnus automatiquement sans batailler avec le système, juste à le choisir dans les paramètres, et roule la zic! On peut ensuite affiner quelques réglages audio. La lecture de fichiers directement en mémoire sans passer par le stockage est possible aussi.

Il existe d'autres systèmes similaires à Daphile, comme Tinysqueeze, Volumio, Vortexbox, ..., que j'ai testé également. Chacun à ses avantages et ses inconvénients. Pour ma part Daphile m'apporte l'essentiel, une installation facile, une stabilité linuxienne, permet de lire mes fichiers musicaux, d'écouter les radios du monde entier, accéder aux serveurs de streaming, de ripper de façon optimale mes cds (accurate rip), et tout cela sans se prendre la tête.

Pour conclure, OUI la musique démat' qui fait du bien à nos oreilles, c'est possible. Juste un essai, ça coûte rien.

daphile_new.jpg

Voir les autres articles sur Daphile

Mots-clés associés

Date de création : 17/04/2019 @ 20:48
Catégorie : Mémo Linux - Audio
Page lue 200 fois

Vous êtes ici :   Accueil » La musique dématérialisée avec Daphile
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Les images et logos de ce site restent la propriété de leurs auteurs respectifs. Réalisation : Laurent BRUYERE (59 Nord) http://laurent.bruyere.free.fr       
Ce site est optimisé pour fonctionner sous Firefox et sous GNU/Linux, vous utilisez un autre navigateur ou autre système, dommage...
Mentions légales